guillaume hodeau - DAVID LOUWERSE

BANDONÉON - Violoncelle


ECOUTEZ NOTRE NOUVEAU CD


PRESSE

Un duo hors du commun, des interprètes éblouissants, une fusion à l’état pur.
Les ressources expressives du bandonéon et le langage mélodique du violoncelle ont fait ressortir toutes les expressions de cette musique fascinante.
Un récital qui restera gravé dans la mémoire du public
— La Dépêche - JLG

BAROQUE ET TANGO revisités

Un nouveau regard

Dès les premières notes, le décor est planté. Nous sommes plongés au milieu d'une vaste maison Argentine tout droit sortie d'un rêve où résonne une musique qui nous touche instantanément: le Tango. Astor Piazzolla n'est pas bien loin, Carlos Gardel et les autres non plus. 

Très vite emballés par ces sonorités sud-américaines, nous sommes prêts pour un grand saut dans le passé dans lequel Guillaume Hodeau et David Louwerse revisitent avec ferveur et intelligence quelques chefs-d'œuvre de Vivaldi, Bach, Marais... Tout un programme! 


ALBUM

Des docks de Buenos Aires aux brumes d’Allemagne, d’une rencontre sur le pont du Rialto aux œillades langoureuses d’un bal des années folles où les têtes se renversent à l’envi, dialogue, exploration, errances, voilà le panorama que Barocco Tango brosse pour nous dans une alchimie sonore moderne et inédite. 

David Louwerse et Guillaume Hodeau récitent avec grâce tout un alphabet d’émotions. Les vieilles oppositions entre sacré et profane, populaire et savant seront ici balayées. Le thème des Folies d’Espagne dit «La Folia» n’est-il pas le premier «standard» de la musique occidentale? Tant de compositeurs s’en sont emparés du XVème jusqu’au XXème siècle. Un vrai «tube» à l’instar de la Cumparsita écrite en 1916, cette petite chanson triste infusée dans l’ADN de tout un peuple. Le Grand Tango, pièce d’ouverture de cet enregistrement, est présentée ici dans un arrangement inédit. A l’origine pour violoncelle et piano, la pièce revient tutoyer l’âme de son créateur, bandonéoniste de génie.

Et cette suite pour violoncelle seul de Bach qui s’élève au milieu de Tango remembrances nous ferait dire que le grand maître du XVIIIème siècle composait des milongas sans le savoir! Quant à la sonate de Vivaldi, on jurerait y entendre, par moments, des airs de chanson napolitaine à la lumière des nappes et du tranchant du bandonéon, de la spontanéité du violoncelle. 

Bandonéon et violoncelle comme un trait d'union entre deux continents, un dialogue entre deux artistes au talent immense. Quatre cordes pour chanter, des soufflets pour pleurer, peu importe le lieu et l'époque tant que la créativité et l'audace sont ressenties comme la plus exquise occupation pour nier le temps qui fait les siècles.


PROGRAMME

DURÉE: 1H20-1H25

Les Folies d'Espagne - Marin Marais

Café 1930 - Astor Piazzolla

Tango remembrances - Astor Piazzolla

Courante (solo violoncelle) - J.S. Bach

Sonate pour violoncelle - Antonio Vivaldi

Los Sueños (solo bandonéon) - Astor Piazzolla

Por una cabeza - Carlos Gardel

La Cumparsita - Gerardo Matos Rodríguez

Le Grand Tango - Astor Piazzolla


TEXTE PROGRAMME

Le programme démarre en nous rappelant que le tango est une danse virile et sensible à la fois. Une danse argentine du siècle passé certes, mais dont les influences semblent bien plus anciennes. Barocco Tango remonte aux origines du tango jusqu’à l’époque Baroque en nous faisant prendre conscience de l’importance du passé. Les partitions revisitées par cet étonnant duo apportent un regard nouveau sur des œuvres vivantes, d’une beauté simple et accessibles. 

MUSIQUE BAROQUE

L'alliance du bandonéon et du violoncelle dans la musique baroque peut paraître audacieuse, mais ce pari osé est pleinement réussi grâce à la créativité de ces deux artistes. La transcription des Folies d'Espagne de Marin Marais pour viole de gambe et basse continue en est un parfait exemple. Sommet du répertoire pour l'instrument, cette œuvre témoigne des trésors d'inventivité que les compositeurs baroques ont su déployer pour faire de quelques notes un motif inoubliable. La version que nous offrent David Louwerse et Guillaume Hodeau permet de renforcer l’intensité de ce thème et variations, la note soufflée du bandonéon redonnant une chaleur à la tension apportée par l'archet du violoncelliste.

TANGO

Parmi les morceaux phares du programme, Le Grand Tango d'Astor Piazzolla est ici adapté pour la première fois au duo bandonéon violoncelle. Cette fabuleuse composition dévoile tout le génie du maître argentin, par ses rythmes endiablés presque obsédants et ses passages mélodiques d'une bouleversante intensité. Originalement dédié au violoncelliste Mstislav Rostropovitch en 1982, Le Grand Tango se pare dans cette version inédite d’une véritable enveloppe charnelle, tant la complémentarité de ces deux instruments le rend fougueux et mélancolique. 


LES MUSICIENS

Guillaume Hodeau et David Louwerse ont en commun d’avoir traversé l’Atlantique pour consolider leur parcours, ne se contentant pas de ce que pouvait apporter la vieille Europe à leur pratique. C’est peut-être ce qui les rend libres dans leur approche, libres d’adaptations originales, par le choix des instruments, de l’interprétation, du répertoire. 

Ils ont chacun étudié avec les plus grands dans leur discipline. Ils sont chacun présent sur la scène internationale. Professeurs tous les deux, ils portent haut le souci de la transmission. Finalement, tout les rapproche.

Sur scène, ils sont habités, mais non ostentatoires. Ils jouent avec passion et retenue, s’effaçant derrière leur répertoire tout en lui donnant vie.


BIOGRAPHIES


david louwerse

violoncelle

david_louwerse.jpg

David Louwerse a étudié en France, au Canada et aux Etats-Unis. Après avoir étudié avec Guy Besnard au conservatoire de Paris 10ème, il a été admis à l’unanimité au Conservatoire National Supérieur de Musique de Paris. Il y obtient un premier prix à l’unanimité en violoncelle dans la classe de Klaus Heitz et un premier prix à l’unanimité en musique de chambre dans la classe de Jean-Claude Bernède. David Louwerse, bénéficiant de l’enseignement de Michel Strauss a été lauréat de plusieurs bourses dont la bourse Lavoisier et a effectué un cycle de perfectionnement avec Aldo Parisot au Banff Center of Arts (Canada) ainsi qu’à l’Université de Yale (Etats-Unis) de 1990 à 1992. 

A l’issue de ces deux années d’études, David Louwerse se voit décerner par l’université de Yale la distinction Artist Diploma et reçoit le prestigieux Lucy G. Moses Fellowship Award. Parallèlement, il a bénéficié de l’enseignement de violoncellistes tels que, Christophe Henkel, Etienne Péclard, Philippe Muller et Janos Starker.

Il est actuellement le violoncelliste de l’Ensemble Variances sous la direction du compositeur Thierry Pécou dont le dernier enregistrement intitulé Tremendum a obtenu un Diapason d’Or. 

Il est le fondateur du festival Ault en Musiques! ainsi que des Musiciens de l’Instant, formation de musique de chambre où l’on peut retrouver les violonistes Virginie Robilliard et Bernard Mathern, le pianiste François Daudet et l’altiste Vinciane Béranger. 

David Louwerse a été régulièrement invité par l’Université de Kaoshiung (Taiwan) pour y donner des concerts et des Master Classes ainsi que par Anne Charlotte Rémond lors de ses émissions sur France-Musique. 

Titulaire du Certificat d’Aptitude, David Louwerse est professeur aux conservatoires de Paris 8ème et 17ème.


guillaume hodeau

bandonéon

barocco_tango8.jpg

Guillaume Hodeau a fait ses études musicales au Conservatoire de Marseille où il a obtenu un premier prix en accordéon à l’âge de 15 ans. Il a ensuite été admis à la prestigieuse université de Détroit-Michigan aux Etats-Unis où il a suivi un enseignement supérieur pendant trois années et s’est produit dans de nombreux festivals, notamment à Columbus, Cleveland et Détroit. Passionné par le bandonéon, il intègre en 2000 la classe de Juan Jose Mosalini qui lui transmettra les secrets bien gardés du tango. Grâce aux précieux conseils du maître argentin, Guillaume a pu se distinguer lors de plusieurs concours internationaux et a notamment remporté le Piazzolla Music Award en Italie.

Invité à se produire sur les plus belles scènes européennes, Guillaume Hodeau propose des programmes variés en tant que soliste aussi bien lors de créations contemporaines que de festivals de musique classique ou du monde. Musicien aux multiples facettes, il a joué au Blue Note Jazz Club de Milan, au théâtre Royal de Namur, au festival Virtuosi de Recife au Brésil, à l’Abbaye de l’Epau, à l’Ircam... Il s’est fait entendre avec l’orchestre Colonne, l’ensemble Stringendo, le Aarhus Sinfonietta au Danemark.

A l’origine de nombreux projets artistiques, il a notamment enregistré deux albums consacrés à Astor Piazzolla pour le label Aeon/Harmonia Mundi et un disque en duo avec le saxophoniste Ronan Baudry dans un programme intitulé Tango at Night à l’issue d’une tournée de 250 concerts. Parmi ses plus récents projets, il enregistre un CD avec le violoncelliste David Louwerse en 2017 dans le programme Barocco Tango.

En 2016, il participe à la création de l'opéra L'Ombre de Venceslao de Martin Matalon mis en scène par Jorge Lavelli. Une tournée de deux années est prévue dans les opéras de Rennes, Avignon, Toulouse, Montpellier, Marseille, Clermont-Ferrand, Toulon, Reims et Bordeaux. Martin Matalon a été nommé aux Victoires de la Musique pour cet opéra en 2017.

Passionné de pédagogie, Guillaume enseigne l’accordéon au Conservatoire Régional de Cergy-Pontoise ainsi que le bandonéon au Conservatoire d’Evreux. En 2011, il crée la collection pédagogique Le Petit Accordéoniste avec l’objectif de moderniser l’apprentissage de cet instrument.


PRESSE

Un duo hors du commun

C'est un moment musical unique auquel était invité le public à l'occasion du concert du duo Barocco Tango.

On ne les associe pas de façon spontanée mais le bandonéon et le violoncelle avaient toutes les raisons de s'accorder. Instrument à anches pour l'un et à cordes pour le violoncelle, leurs timbres sont riches et profonds, capables tous les deux de virtuosité dans tous les registres et tous les genres musicaux. Interprètes éblouissants, profitant de la complémentarité de leurs instruments et de la parfaite maîtrise qu'ils en ont, Guillaume Hodeau, bandonéon, et David Louwerse, violoncelle, ont donné un délicieux programme allant de la musique baroque au tango contemporain. Il a suffi de quelques minutes dans la transcription de la «Folia» de Marin Marais qui débutait le concert pour comprendre combien les capacités des artistes étaient larges. De Bach à Vivaldi, de Carlos Gardel à Astor Piazzolla, ensemble ou en solistes, les deux artistes, s'exprimant dans toutes les étendues des possibilités de leurs instruments, ont plongé leur auditoire dans un univers de sons et de résonances raffinés et sensibles.

Le final sonore «Le Grand Tango», d'Astor Piazzolla, sonate pour violoncelle et piano spécialement composée pour le célèbre violoncelliste Mstislav Rostropovitch, fut très remarqué. Les ressources expressives du bandonéon et le langage mélodique du violoncelle ont fait ressortir toutes les expressions de cette musique fascinante. Un univers dans lequel chacun de nos musiciens amenait sa propre musicalité en parfaite osmose, une fusion à l'état pur.

Un récital qui restera gravé dans la mémoire du public.

La Dépêche - JLG


FICHE TECHNIQUE - ACCUEIL

Une chaise de concert et un tabouret de piano noir confortables, esthétiques et silencieux.

Lumières adaptées - Faces et contres

Catering d'accueil: café, thé, petits gâteaux, fruits secs, fruits de saison, petites bouteilles d'eau, jus de fruit


crédits photos: Pascal Beliard